Le viager, un marché de niche plutôt intéressant ?>

Le viager, un marché de niche plutôt intéressant

Acheter en viager, une solution plutôt intéressante

Le viager est un marché de niche qui fonctionne bien auprès des acheteurs. Il s’agit d’une solution très intéressante pour les personnes âgées qui ont besoin de liquidité. Certains seniors l’utilisent également pour transmettre leur bien à un proche.

Depuis quelques années l’achat en viager retrouve un certain succès auprès des acheteurs en immobilier.

Comment fonctionne l’achat en viager ?

Voici le fonctionnement de l’achat en viager : L’acheteur que l’on nomme le débirentier verse une rente au vendeur jusqu’à la fin de ses jours, à la fin de la vie du vendeur, l’acheteur devient le propriétaire du bien.

Comme vous pouvez le voir il s’agit d’une opération hautement spéculative. En effet, l’acheteur parie tout simplement sur la durée de vie du vendeur.

Si ce dernier décède rapidement, l’acheteur aura acheté le bien à un prix relativement intéressant. Inversement plus le vendeur survit longtemps plus le bien aura coûté cher à  l’acheteur.

Les avantages d’acheter un bien en viager

L’avantage d’acheter un bien en viager c’est d’acquérir un bien pour un montant intéressant, c’est pour ça que l’acheteur préférera acheter en viager à une personne d’un certain âge. En effet, plus le vendeur est âgée plus la durée de versement de la pension sera courte (en théorie) et moins le prix de revient du bien sera élevé.

Enfin l’autre intérêt c’est de ne pas avoir à verser un capital trop important en une fois mais seulement une rentre régulière. Lorsque l’on a des difficultés de financement il peut s’agir d’une solution pour accéder à la propriété.

Pour le vendeur c’est un bon moyen de financer sa retraite en ayant la garantie de recevoir une rente jusqu’à la fin de sa vie.

Achat en viager et réglementation

Afin de pouvoir ventre ou bien en viager il faut avoir la capacité juridique, il s’agit de l’aptitude à avoir des droits et des obligations et surtout l’aptitude à les exercer soi-même.

Afin que l’achat en  viager soit conforme, le décès du vendeur doit avoir un caractère imprévisible. L’acheteur ne doit donc pas avoir eu connaissance d’une maladie éventuelle du vendeur lors de la signature de l’acte de vente.

Enfin, le vendeur ne doit pas décéder dans les 20 jours qui suivent la signature de l’acte de vente sinon la vente n’est pas valable. En effet, le caractère imprévisible du décès est alors contesté, l’annulation de la vente peut être invoquée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *