5 choix à faire pour un investissement immobilier réussi ?>

5 choix à faire pour un investissement immobilier réussi

Les choix à faire pour un investissement immobilier réussi

Investir dans la pierre a toujours été un choix parmi les plus judicieux, surtout dans une période de crise. À condition bien sûr savoir bien faire ses choix.

Paiement au comptant ou à crédit ?

Lorsque l’on a les moyens, on a tendance à préférer payer au comptant afin d’éviter les éventuels tracas liés au remboursement d’une dette. Mais ce n’est pas toujours le mode d’acquisition la plus avantageuse. Pourquoi ?

La loi donne aux investisseurs locatifs l’avantage de déduire les intérêts de leurs revenus fonciers. Si votre taux d’imposition est particulièrement élevé, vous avez plus à gagner en finançant à crédit votre bien.

En revanche, quand le taux nominal de l’emprunt est faible, son coût est plus ou moins important à cause du ralentissement de l’inflation.

Financier à crédit au taux fixe ou taux variable ?

Le taux nominal reste bas bien que son coût réel soit particulièrement élevé. Il est difficile alors d’espérer une éventuelle baisse. Cela dit, vous aurez plus à gagner si vous optez pour un endettement à taux fixe. Cette option vous offre l’avantage de connaître en amont le montant de vos mensualités. Ce qui vous permet de profiter d’une éventuelle reprise de l’inflation.

Entre particuliers ou passer par un intermédiaire ?

Actuellement, la transaction entre particuliers est en vogue. Cela s’explique par le besoin d’économiser la commission à verser à l’intermédiaire. Mais ce n’est pas toujours la solution la plus avantageuse pour vous.

En passant par un professionnel, vous vous offrez une garantie de sécurité. Les dossiers sont rédigés correctement. Il vous est également plus facile d’invoquer sa responsabilité en cas d’éventuels problèmes.

Enfin, un professionnel a une certaine obligation de vendre rapidement aussi bien pour satisfaire son client que pour empocher rapidement sa commission. Il a donc intérêt à proposer un prix juste, tandis qu’un propriétaire est souvent en clin de surévaluer son bien.

Grandes ou petites surfaces ?

Les petites surfaces présentent une meilleure rentabilité. En effet, par rapport à leur prix d’acquisition, elles se louent plus cher.

Dans les villes comme Paris et Nice où le coût de la vie est assez cher, le studio reste accessible aux particuliers investisseurs. À cela s’ajoute le fait qu’il s’agit d’un résistant à la crise et facile à vendre. Sachez également que la petite surface se reloue plus rapidement. Il est ainsi plus facile d’ajuster les loyers.

En revanche, la rotation rapide des locataires est souvent synonyme des travaux fréquents. De plus, on a affaire à un profil de locataire moins soigneux et plus exposé au risque d’impayés.

Acheter neuf ou occasion

Le logement neuf permet d’obtenir une fiscalité préférentielle. C’est également le cas des frais de mutation. Il est également à noter qu’un biens neuf est souvent plus fonctionnel et mieux respectueux des normes d’isolation thermique et phonique. Il y a aussi la garantie décennale qui vous met à l’abri des travaux importants pour un certain temps.

En revanche, un bien immobilier neuf présente une surcote pouvant atteindre 30 % par rapport à un ancien. Ce qui réduit fortement le rendement locatif et la plus-value. À cela s’ajoute le fait que l’ancien présente souvent un choix plus large. Ainsi, vous êtes libre de choisir la situation géographique de votre futur bien.


Une réaction au sujet de « 5 choix à faire pour un investissement immobilier réussi »

  1. Pour ma part, j’ai une préférence pour le paiement au comptant, sans intermédiaire et en petites surfaces. Ce n’est pas toujours faciles de trouver des personnes avec qui faire des affaires en toute confiance. Les histoires d’argent sont toujours sources de problème alors vaut mieux les éviter le plus possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *